•                                       Salut ^^ est oui c'est moi elamar

     

     


    Foot 2 Rue  

     


     

    C’est un bel été qui s’annonce : les Bleus sont tous passés dans la classe supérieure et sont qualifiés pour la prochaine édition de la Coupe du Monde de foot de rue. Mais comme aucune date ni aucun lieu n’est fixé pour la compétition, les Bleus s’apprêtent à partir en vacances. Eloïse doit partir avec sa famille en croisière, Gabriel à Dakar voir ses parents, Jérémy à côté de Nancy voir sa grand-mère, Samira à la plage et Tag comme d’habitude va passer les grandes vacances avec Chrono et la directrice. Mais leurs projets vont se voir perturbés car c’est sans compter sur Fédé qui donne rendez-vous au Bleus dans quelques jours au port ! Tout le monde va devoir changer son emploi du temps. Mais pourquoi Fédé a-t-il été si mystérieux ? Quand le jour J arrive, les Bleus découvrent un immense cargo avec Fédé à bord. Quand ils montent, c’est l’effervescence : des centaines de joueurs de foot de rue sont là. Ce sont toutes les équipes qualifiées pour la Coupe du Monde. Fédé prend alors la parole : Port Marie a été élue capitale mondiale du foot de rue. La deuxième Coupe du Monde aura donc lieu ici. Les Bleus sont au 7ème ciel ! Désormais la question est de savoir si nos héros seront capables d’entrer dans l’histoire en conservant leur titre de Champions du Monde… Que les fans de Tag se rassurent : le deuxième mondial aura lieu à Port Marie où 180 rencontres disputées par 20 équipes se dérouleront pendant un mois à raison de 6 matches par jour ! Cette Coupe du Monde est un vrai défi sur le plan de l’organisation mais c’est surtout une grande fête pour ces enfants venus du monde entier et une bonne façon d’apprendre à vivre tous ensembles. Le règlement a changé pour cette nouvelle édition, les équipes peuvent avoir 2 remplaçants donc toute l’équipe est réunie.

     


    votre commentaire
  • Bonjour à tous et à toutes, fans de GF, je commence une fiction qui j'espère, vous plaira.

    Voilà déjà un an que les incroyables Snow Kids ont remporté la Galactik Football Cup pour la 2e fois.

    Ils sont à présent invités par le charismatique et mystérieux Primusà participer à un tournoi sur la planète Paradisia. Les Snow Kids sont impressionnés par l’ampleur de l’événement.

    Les rencontres ont lieu dans deux stades simultanément, des matchs-démonstrations sont organisés sur des plages ensoleillées, et surtout, les équipes ont la possibilité inédite d'utiliser desFluides de différentes planètes. Mais au fil des matchs, beaucoup de questions restent en suspens... Qui est vraiment Primus ? Pourquoi ces tremblements de terre soudains sur Paradisia ? Les Snow Kids résisteront-ils à la tentation de rejoindre une autre équipe ?

    attention article très long lol ^^ :

    Mon histoire commence samedi 5 juillet à Villepinte durant le 3° des 4 jours de la célèbre exposition sur le Japon: Japan Expo. Un lieu où on ne s'attend donc pas à trouver des nouvelles sur une animation française... mais là est justement la raison pour laquelle nous pouvions voir sur le programme qu'une conférence avait lieu de 16h20 à 18h00 le samedi 5, et seulement le samedi 5 (c'est le destin qui l'a voulu, le jour où je me trouve à l'exposition, on trouve aussi les 3 réalisateurs de Galactik Football) : développement d'un projet d'animation en France. Je vous demande, mais qui? Qui a eu la génialissime idée de prendre Galactik Football en exemple? Sachez en tous cas que je vous vénère!
    Donc au premier regard, je repère presque instantanément le nom de Galactik Football et je me dis "j'y vais!". C'est donc ce que j'ai fait et me voilà maintenant avec des nouvelles toutes fraîches!

    Commençons par le commencement, c'est-à-dire l'origine de Galactik Football, qui s'est d'abord appelé "Football 100%" en tant que jeu de cartes. Le nom est, vous serez d'accord avec moi, beaucoup moins intéressant. Et puis, un jeu de cartes... c'est disons... moins vivant... Et puis l'idée c'est transformée, de jeu de cartes à série animée, de personnages mi-animaux mi-humanoïde à personnages principaux entièrement humains. Et nous avons maintenant le résultat: une série fantastique faisant aimer le football durant quelques épisodes à ceux qui le déteste (je me nomme comme exemple...), une série qui apparemment a un succès je dirais mondial, mais réduit...

    Après donc une saison 1 de 26 épisodes, voici la saison 2 qui est sortie en Hollande. Pourquoi mais pourquoi en Hollande me diriez-vous? C'est vrai que ce n'est pas normal... Après tout Galactik Football est français, il doit sortir en France avant tout! J'ai obtenu la réponse, france-télévision est beaucoup mais alors beaucoup trop longue à la détente! (ne le prenez pas mal... non! non! messieurs calmez-vous! mais où m'emmenez vous? je n'ai même pas encore publié mon article!) Et oui! La 2° partie de notre fantastique série n'a pas trouvé sa place avant car il n'y avait pas de production pour la comprendre et pour se dire qu'elle meritait la diffusion bien avant!
    Mais tout ceci est du passé, la production a été trouvée et après la Hollande, après un certain pays anglophone (semblerait-il car les 13 premiers épisode sont disponibles sur youtube en anglais, sans aucun sous-titre) Galactik Football saison 2 devrait sortir en France en Septembre (sans certitude cependant) sur france 3 (toujours sans certitude)! J'ai quelques informations que je pourrais vous révéler mais soit vous voulez les connaitres et vous irez voir sur youtube, soit vous ne voulez pas les connaitre et alors je n'ai aucune raison de vous les donner.

    Passons maintenant à la saison 3. Et oui, il y aura une saison 3! Elle est d'ailleurs en cours d'élaboration (à quel stade, je peux seulement vous dire que le script n'a pas été entièrement rédigé)! Qu'est-ce qui me permet de le supposer? Et bien le fait que les réalisateurs nous aient parlé de cette saison et nous ont même demandé notre avis! Oui, oui, c'est vrai! j'ai d'ailleurs quelques pistes à ce propos... je vous les donne? oui car je ne peux pas attendre et puis rien n'est sûr... ils nous ont seulement posé des questions ou alors fait des suggestions...
    Tout d'abord, il serait possible que les joueurs de l'équipe changent car "nous devons rénover et donc rénover aussi les joueurs" mais " Si un joueur de l'équipe devait rester, lequel serait-ce?" D'Jok a d'abord été cité mais certain(e)s ont répliqué vivement "Micro-Ice!", on a entendu aussi le nom de Rocket mais avec ses soucis de la saison 2...
    Ensuite, un personnage central devrait mourrir... "Nous pensions à tuer Clamp" mais les créateurs nous ont demandé notre avis et on a entendu le nom d'Aarch...
    Et puis il serait possible que Sined réintègre l'équipe... toujours la même chose, ils nous ont demandé notre avis... un avis, semblerait-il, plutôt entousiaste.
    Pour ceux qui adore Meï, vous serez peut-être déçus, à moins que vous appréciez beaucoup Sined... vous avez sans nul doute compris, il se peut qu'elle en tombe amoureuse et qu'elle le rejoigne ensuite chez les Shadows, à la recherche de plus de gloire (Sined rejoindrait donc les Snow-Kids pour retourner ensuite chez les Shadows... à moins que ça ne soit l'inverse).

     
       
     

    1 commentaire
  •                                               Salut ^^ et oui c'est moi elamar

    Avant de commencé un petit resume =D

     

    Resumé


    Adopté dès son plus jeune âge par un exorciste de renom, Rin apprend un jour qu'il est le fils du mal incarné, quand son véritable père, Satan lui-même, apparaît pour l'emmener dans son monde. Mais impossible pour le jeune homme d'oublier tout ce qui lui a été enseigné jusqu'ici… Confronté à un adversaire invincible qui a consumé le seul homme à l'avoir jamais aimé, Rin fait alors le choix de combattre aux côtés des exorcistes, quitte à libérer, en dégainant l'épée de son père, la puissance démoniaque qui sommeille en lui !

     

                     Histoire de Blue Exorcist

     

     
       






    L'histoire se passe de nos jours également, au Japon. Rin Okumura a été adopté, de même que son jeune frère jumeau, Yukio Okumura, par Shiro, un prêtre exorciste.

    Tandis que son frère semble être un surdoué en tout, en cours, en étude, comme pour le reste, lui n'est pas du tout studieux, il passait son temps à sécher les cours au collège, et il abandonne les petits boulots les uns après les autres. Enfant, il avait des réactions extrêmement violentes, et c'est toujours le cas.

    Alors qu'il s'engueule avec une bande de loubards, ses instincts violents et destructeurs refont surface, et il se bat violemment. Mais un jour, il rencontre un démon (ayant prit possession du corps d'un de ces loubards) se présentant comme étant Astaroth. (je crois). Il se retrouve impliqué dans une histoire mélangeant Assiah, monde des humains, et la Géhenne, le monde des démons, sans trop savoir comment.

    Du moins, jusqu'à son père adoptif lui explique qu'en réalité, Rin (ainsi que Yukio) est le fils d'un démon. Mais pas n'importe lequel !! Le démon parmi les démons, le roi des enfers .. Rin est le fils de Satan.

    C'est d'ailleurs pourquoi il est capable de manipuler comme son père biologique, les flammes bleues, symbole de Satan (d'où le titre du manga).

    Après une histoire tragique, Rin se retrouve élève dans l'Académie de la Croix-Vrai mise en place par Mephisto-Phèlès, un démon étrange, mais surtout, élève de la classe spéciale d'exorcisme afin de se rapprocher de son but qui est (je reprends les mots) "J'vais éclater la gueule de Satan" !! pour des raisons mêlant son père adoptif Shiro.

    Il parvînt à se faire des amis dont : Ryuji, Shima, Konekomaru, Izumo, Shura, et surtout, une ravissante fleuriste exorciste et incroyablement étourdie : Shiemi. (et un chat super mignon ^^)

    Pour donner envie =)

     
     
     
     
    Revenir en haut Aller en bas
     

     

     


    14 commentaires
  •                               Salut

                               Fane de Manga ^^ et oui c'est moi elamar

    Hyper sympathique !

    C’est d’emblée ce qui vient à l’esprit après la vision des premiers épisodes de Blue Dragon, le shonen animé inspiré du RPG éponyme de Mistwalker édité sur Xboite 360 en 2007 chez nous et qui vit son univers précédemment adapté en manga avec Blue Dra­gon : RalΏGrad .

    L’histoire raconte qu’il y a bien longtemps les forces de la lumière et des ténèbres s’affrontèrent jusqu’à ce que 7 chevaliers de la lumière anéantissent les forces obscures et scellent à jamais le pouvoir de l’ombre. Cependant, caché dans la conscience des êtres humains, ce dernier survécut année après années, génération après génération. Et aujourd’hui il ressurgit sous la forme de créatures extraordinaires vivant littéralement « dans l’ombre » de certains élus.

    Des persos typiques mais attachants
    Des persos typiques mais attachants
    C’est ainsi que le jeune Shu, un gamin d’une dizaine d’années dont le rêve est de devenir un maître d’armes, va découvrir que son ombre est une puissante invocation qu’il va devoir apprendre à contrôler au long d’une quête visant à détruire le sinistre Nene, despote à la tête d’un royaume technologiquement très avancé appelé Guran, et faire du coup faire triompher le bien.

    Blue Dragon est à la base le fruit du travail commun de Sakaguchi Hironobu – Uematsu Nobuo – Toriyama Akira, et dès le début de l’histoire on retrouve les particularités propres à ces 3 grands noms du jeu vidéo et du manga. Ainsi la structure du scénario évoque irrésistiblement la quête dans le plus pur sens « RPG nippon » du terme, la musique renvoie en permanence tous les joueurs de Final Fantasy (jusqu’au X) vers leurs souvenirs et le design des protagonistes « avec plein de Toriyama dedans » rappelle bien évidemment non seulement DBZ mais surtout la série mythique des Dragon Quest. Et l’alchimie fonctionne du tonnerre ! Rappelant un peu l’union sacrée qui concourut il y a 15 ans à la création de Chrono Trigger (Sakaguchi/Horii à la production, Uematsu/Mitsuda à la bande son et Toriyama au chara design), Blue Dragon embarque vite fait bien fait et sans aucun temps mort le spectateur au long d’épisodes bien rythmés, toujours drôles, souvent intenses et qu’on enchaine les uns derrière les autres sans voir le temps passer. Ceci grâce à un scénario qui, si il n’a rien d’exceptionnel dans le fond, se suit avec d’autant plus de plaisir que les personnages de l’histoire se révèlent tout de suite attachants, bien écrits et interprétés avec conviction, ce qui a pour heureuse conséquence qu’on les adopte tous immédiatement, qu’ils soient gentils ou méchants, et qu’on a envie de savoir quelle sera la suite de leurs aventures.

    Majestueux et indomptable
    Majestueux et indomptable
    Se situant techniquement dans une très bonne moyenne grâce à la réalisation soignée du Studio Pierrot (Bleach, Naruto), Blue Dragon est un shonen de qualité qui n’a d’autre ambition que de divertir avec beaucoup de savoir faire, une bonne histoire, de bons personnages, et ce de la façon la plus fraiche possible. Aussi si vous cherchez l’aventure et les rebondissements menés tambour battant par une vraie équipe de conteurs à l’aise comme des poissons dans l’eau dès lors qu’il s’agit d’embarquer son public vers un voyage trépidant et palpitant sans pour autant se prendre trop au sérieux, jetez-vous sur Blue Dragon. C’est aussi jouissif que de jouer à un bon vieux RPG de la Super Famicom !

    Blue Dragon : Histoire

    Blue Dragon : Logo

    Titre Original : Blue Dragon.
    Années de production : 2007 – 2008.
    Studio : Studio Pierrot.
    Genres : Aventure, Fantastique & Mythe, Comédie.
    Auteur : Hironobu Sakaguchi.
    Episodes : 51 épisodes de 25 minutes.

     

    Il y a très longtemps, Dieu créa un monde de lumière.
    Une lumière éclatante occupa immédiatement chaque recoin de ce monde,
    lui donnant vie ainsi qu’à toutes ses créatures.
    Et ce monde continua d’exister.
    Le monde de lumière…
    Cela ne fait aucun doute que ce monde évolua dans la prospérité…
    Mais,
    Des personnes stupides ne se contentèrent pas de la lumière, il réclamèrent les ténèbres.
    Alors Dieu satisfit leur désir et créa les ténèbres.
    C’est ainsi qu’ils apparurent dans ce monde.
    Après la naissance des ténèbres, le monde connut deux clans.
    Ceux qui se rassemblaient autour du torrent de lumière,
    et ceux qui rampaient dans les ténèbres.
    Ces deux camps furent créés…
    Peu de temps après, commença une haine mutuelle,
    et souvent des combats éclataient.
    En l’an 25 du calendrier de la lumière et des ténèbres,
    la guerre entre les deux camps commença.

    Blue Dragon raconte l’histoire d’un jeune garçon, Shu, âgé de 10 ans et issu d’une lignée de guerriers légendaires.
    Un beau jour, il apprend qu’un Knight Master est arrivé dans leur village. Il se met alors à sa recherche.
    Il fait la rencontre d’une fille du nom de Zora. Malheureusement, le village de Shu se fait attaquer par « L’armée de l’Ombre Bleue » dirigée par Nene.
    Zora possède un pouvoir étrange. Son pouvoir permet de transformer son ombre en un dragon mystérieux. Elle combat alors les soldats de Nene. Shu remarque que des personnes de son village sont en danger et décide d’aller les sauver ; c’est ainsi que son pouvoir apparait, le Blue Dragon. C’est en sauvant son village que débute l’histoire de Blue Dragon.
    Zora est à la recherche de personnes ayant ce pouvoir mystérieux, les « Guerriers de lumières ».
    Ces derniers chercheront à percer le mystère qui les entourent et ainsi à découvrir le secret de Blue Dragon. Mais leur aventure ne sera pas simple.


    1 commentaire
  •                   Salut^^et oui c'est moi elamar

                                                 Ca se passe au Japon, à l'époque de la guerre de Sengoku (avant 1600).

    InuYasha, un hanyo mi-démon mi-humain, attaque le village, où se trouve la perle des 4 âmes et la vole. La perle des 4 âmes lui permettrait de devenir un démon à part entière. Pendant ce temps là, la prêtresse Kikyo est attaquée et gravement blessée par Naraku, qui s'est déguisé en InuYasha. La prêtresse Kikyo croit alors que InuYasha l'a trahi en lui tendant un piège. Lorsqu'elle croise le vrai InuYasha dans la forêt, elle lui jette un sort puissant à l'aide d'une flèche et le scelle à un arbre pour l'éternité. Kikyo meurt peu après. Avant de mourir, elle exprime sa dernière volonté à sa sœur Kaede, celle d'être incinérée avec la perle des 4 âmes pour que plus personne ne puisse l'utiliser à des fins dangereuses...

     

     

     

    Mais avant de commencé l'histoire je vais vous presentez les personnages:

     

    Inuyasha:

    Sexe:masculin

    Etat: hanyô (union d'un youkai(père) et d'une humaine(mère))

    Histoire:Inuyasha avait été ensorcelé à l'arbre Goshinboku par Kikyô, avant que Kagome ne libère le sort. Sa quête est de devenir un démon à part entière, c'est d'ailleurs pour cela qu'il cherche à posséder la perle de Shikon... Ainsi, il se voit forcé de partir avec Kagome à la recherche des morceaux de la perle de Shikon. Au début, il est violent, capricieux et cherche toujours à empêcher Kagome de rentrer chez elle pour ses examens... Changera t-il sa nature? Têtu et ultra-obstiné, son histoire est aussi celle d'une quête d'identité...
    Kagome:

    Sexe:féminin

    Etat:humaine (aussi dit la réincarnation de la prétresse Kikyô)

    Histoire:Kagome vit dans un temple avec sa famille. Elle paraît être une jeune fille ordinaire, mais elle peut se révèler très astucieuse quand elle se trouve en difficulté...
    Bien que Kikyô soit une championne de tir à l'arc, Kagome ne semble pas très douée (au début), et utilise son arc aux risques et périls d'Inuyasha (et des autres...). Elle essaie d'ailleurs d'aider celui-ci autant qu'elle peut, sauf quand elle a des examens bien sûr...
    Shippô:

    Sexe:masculin

    Etat:youkai (renard)

    Histoire:Shippo a d'abord voulu récupérer les morceaux de la perle de Shikon d'Inuyasha et de Kagome pour venger son père tombé sous les griffes des frères Raïju. Après leur victoire commune sur ceux-ci, il décidé d'accompagner nos deux compères dans leur voyage. Shippo peut se transformer en feu follet et en un tas d'autres choses... (non ce n'est pas un tanuki!). Il semble avoir un petit faible pour Kagome...
    Miroku:

    Sexe:masculin

    Etat:humain (moine pervers)

    Histoire:Miroku est un moine pervers qui n'a pas peur pour profiter de gens. Il apparaît dans un village en train d'exécuter un exorcisme dans le château d'un seigneur. Quand il bat le démon (et prend au passage le fragment de la perle de Shikon qu'il possédait) il vole tous les objets de valeur que le seigneur possède pour les revendre plus tard !
    La main de Miroku est un énorme trou noir! Nous apprenons que sa main a été ensorcelée par un démon appelé Naraku. A moins que Naraku soit tué, le trou noir dans sa main continuera à s'élargir pour finir par le tuer. Il rejoint donc notre petite équipe à la recherche des morceaux de la perle de Shikon qui lui permettront de vaincre Naraku.
    Sango:

    Sexe:féminin

    Etat:humain (youkai taijiya=exterminatrice de démons)

    Histoire:Sango est originaire de la province d'où est originaire la perle de Shikon. Elle fait partie d'une famille dont le but est de chasser et d'exterminer les démons. Elle a donc rassemblé quelques morceaux de la perle... Suite à l'attaque de son village, elle sera amenée (manipulée par Naraku) à combattre Inuyasha mais se rendant compte du véritable but de Naraku, elle rejoindra notre petite troupe...
    Kirara:

    Sexe:aucun sexe proposé

    Etat:youkai (chat)

    Histoire:Kirara est l'animal de compagnie de Sango, il l'aide et peut se tranformer lors des combats...Kirara appartient à Sango depuis sa jeunesse et à toujours été là en cas de danger.
    Sesshômaru:

    Sexe:masculin

    Etat:youkai(chien)

    Histoire:Malgré le fait que Sesshômaru soit le frère d'Inuyasha, c'est un démon à part entière... Il ressent une aversion profonde envers les humains et donc envers son frère... Aidé du démon Jaken, il a d'abord essayé de récupérer le Tessaiga, mais ce sabre convenant à seulement Inuyasha... Il est assez beau et très classe, mais mieux vaut ne pas trop s'y frotter.... Un des "méchants" de l'histoire... (pour longtemps ?)
    Kikyô:

    Sexe:féminin

    Etat:humain (miko)

    Histoire:Kikyô protègeait naguère la perle de Shikon, il semblerait qu'elle ait été amoureuse d'Inuyasha (et vice-versa)... Elle est morte en croyant qu'Inuyasha l'avait trahie, (mais tout cela était dû à une vile manoeuvre de Naraku...)
    Elle est plus tard ressuscitée par la sorcière Urasue...
    Toute la rancune contenue en elle lui permet de survivre malgré le fait que Kagome soit sa réincarnation...
    Naraku:

    Sexe:masculin

    Etat:hanyo (union du bandit Onigumo et d'une centaine de démons)

    Histoire:C'est Naraku qui est à l'origine du terrible malentendu entre Kikyô et Inuyasha et du "trou noir" de Miroku...
    Il apparaît qu'il voulait que la perle de Shikon soit imprégnée de haine afin qu'elle devienne maléfique...

     

     

    Le commencement de l'histoire

    Kagome Higurashi est une jeune fille qui vit à notre époque dans la ville de Tôkyô, au Japon. Vivant à côté du temple Higurashi avec sa mère, son grand-père et son petit frère Sôta, elle a coutûme d'entendre des histoires un peu farfelues sur les sortilèges, les démons de l'ancien temps, que son grand-père lui narre avec avec une joie non dissimulée. Malheureusement pour lui, la jeune personne ne porte aucun intérêt à ces légendes, bien que cette dernière soit la descendante d'une grande lignée de miko, qui avait pour devoir de protéger le pays contre les invasions étrangères.

    La veille de ses 15 ans, son grand-père s'apprête à lui raconter l'histoire du Shikon no Tama ou Perle de Shikon, car il en dispose d'une pleine boîte - des factices bien entendu - qu'il a l'intention de vendre aux personnes venant ce receuillir au temple. Jadis, cette perle avait soi-disant le pouvoir de décupler la force des Youkai et d'allonger leur durée de vie. Mais là encore, Kagome ne lui prête pas la moindre attention. Tandis qu'elle s'apprête à aller en cours, elle aperçoit son jeune frère Sôta près de la chapelle Shintô, à la recherche de leur chat Buyo. Ce dernier s'est en fait caché à l'intérieur de la petite cabanne, mais Sôta, trop craintif refuse d'aller le chercher. Kagome se sacrifie donc et pénètre à l'intérieur de la chapelle. En son centre se trouve une espèce de puits, fermé à l'aide de planches.

    Tout à coup, sans trop comprendre ce qui lui arrive, la jeune fille se fait happer à l'intérieur du puits par un Youkai mi-homme mi-mille-pattes. Il s'agit en réalité de Mukadejôrô, qui, attiré par la Perle de Shikon, a traversé l'espace et le temps, grâce au puits, le puits dévoreur d'os. En effet, jadis les monstres tués par les hommes ou les miko étaient jetés à l'intérieur et quelques jours plus tard, il ne restait plus rien de la carcasse du dit monstre. Ce puits s'avèrera être magique, puisqu'il permettra à certaines personnes de traverser le temps.

    Suite à cet évènement, Kagome arrive à se débarasser du Youkai, révélant ainsi une part de ses pouvoirs jusqu'alors demeurés inconnus. Lorsqu'elle parvient à sortir du puits, elle se retrouve, non pas chez elle, mais dans un endroit totalement différent. Le puits l'a en fait amenée à l'ère Sengoku (XV-XVIe siècle). Elle y rencontre alors un jeune garçon qui semble endormi contre un arbre, une flèche plantée dans le coeur. Elle n'a pas le temps de continuer son expédition qu'elle se retrouve emmenée captive dans un petit village tout près, le village de la miko Kaede. La prenant tout d'abord pour un Youkai à cause de ses vêtements modernes, la vieille miko la relâchera, réalisant qu'elle ressemble étrangement à sa soeur Kikyô, décédée il y a cinquante ans.

    Mais Kagome n'est pas à la fin de ses surprises. Mukadejôrô refait surface et commence à détruire le village. Comprenant que le monstre en a après elle, elle l'entraîne vers la forêt. A cet instant, le mystérieux jeune homme cloué à l'arbre semble se réveiller; il sent l'odeur de celle qui l'a tué.

    Kagome arrive sur les lieux, suivis de Mukadejôrô et des villageois, un peu plus loin. Le jeune homme sourit à sa vue et l'appelle Kikyô. Kagome ressemble tellement à la miko décédée que le jeune homme, InuYasha, l'a prend pour cette dernière. En effet, cinquante ans plutôt, Kikyô le scella au Goshinboku où il devait dormir pour l'éternité. Suite à ses blessures, Kikyô, protectrice de la Perle de Shikon, demanda à sa petite Kaede de les brûler toutes les deux: elle et la perle.

    Mukadejôrô attaque Kagome, et du ventre de celle-ci, se libère une petite perle violette: le Shikon no Tama. En tant que réincarnation de Kikyô, Kagome possédait cet objet à l'intérieur d'elle, objet qui appela Mukadejôrô, via le puits dévoreur d'os.

    A la vue des circonstance et malgré les recommandations de Kaede, Kagome qui commençait à craindre pour sa vie libéra InuYasha en lui ôtant la flèche qu'il avait dans le coeur. A partir de là, InuYasha ne fit qu'une bouchée de Mukadejôrô, qui avait néanmoins avalé la perle. Kagome se hâta de la ramasser mais InuYasha se retourna contre sa libératrice, lui demandant de lui donner la perle, au quel cas il la tuerait si elle refusait.

    Kaede intervint à temps et placa au coup du jeune homme un chapelet magique, pressant Kagome de dire une formule, n'importe quoi. La jeune fille réfléchit à toute vitesse, et à la vue des oreilles de chien d'InuYasha, il ne lui vint qu'un seul mot à l'esprit: Osuwari! (Note: "Couché" en vf). InuYasha s'étala alors de tout son long. Il était maitrisé. Kagome n'avait qu'à prononcer ce mot pour le faire se coucher.

    Une fois rentrés au village, suivies par InuYasha qui n'abandonnait pas son idée de voler la perle, Kaede expliqua à Kagome qu'elle était la réincarnation de sa soeur Kikyô, et qu'en temps que tel, elle se devait de protéger la Perle de Shikon. InuYasha écouta sans broncher et apprit par la même occasion le décès de la miko. Kagome elle, ne comprenait pas pourquoi InuYasha désirait tant cette perle. Elle l'avait vu se battre contre Mukadejôrô, et il était très fort. Kaede révéla alors qu'il était en fait un Hanyô, mi-homme mi-youkai, et qu'il voulait la perle pour devenir un vrai Youkai.

    Kaede leur expliqua enfin, que tous les deux, ils devraient unir leur force, car le retour de la Perle de Shikon allait amener des Youkai et de mauvais humains à sa poursuite.

    Pas plus tard que le lendemain, après avoir essayé d'apprivoiser InuYasha, Kagome se fit enlever par des bandits, tandis qu'elle essayait de retourner chez elle. Le chef de la bande s'avéra être en réalité mort, et contrôlé par un corbeau Shibu, attiré par la perle. InuYasha arriva et sauva Kagome inextrémiste, mais Shibu s'envola avec la perle et décupla ses forces. Kagome, armée d'un arc et portée par InuYasha, tenta de viser le Youkai, mais sans succès. InuYasha entra alors en action et grâce à ses griffes, lui coupa l'une de ses pattes.

    Une idée germa alors dans l'esprit de Kagome. Elle attacha la patte du monstre à l'une de ses flèches et tira. La patte, attirée par la perle, alla droit sur la cible, mais un évènement auquel Kagome ne pensa pas se produisit. La flèche alla droit se loger dans la Perle de Shikon et la brisa en centaines de fragments qui s'éparpillèrent un peu partout dans ce monde.

    De retour au village, Kagome montra à la vieille miko le fragment qu'elle avait ramassé. Kaede leur expliqua alors que le moindre de ces fragments pouvait donner une force terrible à quiconque, si elle tombait entre de mauvaises mains. Kagome et InuYasha se virent donc confier une mission très importante: retrouver tous les fragments et reconstituer le Shikon no Tama.

    Leur périlleuse aventure pouvait ainsi commencer...

     


    1 commentaire